Avec une semaine de décalage, compte-rendu du ver luisant

Après notre loupé de l’an dernier, cette année nous venons à sept du club pour faire la mythique course d’orientation du ver luisant  : Flo, les deux Stéph, Vivien, Lolo, Eric et moi, accompagnés par nos enfants : Bénédicte, Jehan, Thomas et Diégo ; voilà de quoi faire deux équipes “les perdus de vue” et les “tourne en rond”.
19h45 heure de rdv, tout le monde est là avec son matériel (Diégo et moi avons sorti le tandem pour l’occasion) et tout l’éclairage nécessaire pour cette virée nocturne. 
L’ambiance est très sympa, beaucoup de vttistes ont pris leurs guirlandes de Noël en guise d’éclairage et d’autres sont déguisés (nos fameux dinosaures sont là avec des costumes à plus de 2m50 !). 
Stéphane termine de préparer son road-book à coup de ciseaux et de scotch alors qu’Eric est encore dans la phase de bricolage du boitier ! 
Nous rejoignons nos montures, l’heure du départ approche : Bénédicte prend le premier road-book et Lolo le deuxième, on cale nos compteurs, les éclairages sont prêts, top départ…
Le premier kilomètre se fait tranquillement car nous connaissons l’endroit, la terrible côte arrive, nous montons chacun à notre rythme, on se regroupe en haut après une bonne suée ! Nous repartons en masse pour une portion de route afin de rejoindre Bouconne, on roule en file indienne car nous sommes nombreux dans ce secteur ! 
KM 5 : Bénédicte arrive à croiser deux fois sa chaîne autour du pédalier, on essaye de réparer mais c’est impossible il faut tout démonter ! Stéphane et Bénédicte sont contraints d’abandonner, nous perdons deux membres de notre équipe, ça commence mal… Avant de repartir, j’emprunte une frontale à Steph car je me rends compte que l’éclairage de Jehan est hs !
Lolo prend la suite de l’orientation, on bricole un peu mais on arrive au ravito au parking St Louis, et après quelques sucreries, on repart. Là, on a un problème:  les diapos ne correspondent plus au N° de parcelle, on s’est planté quelque part. On finit par demander de l’aide et on se rend compte que Lolo a arraché une page de trop, rien de grave on a juste à défroisser quelques pages qu’il a mis en boule sous son maillot !
On redescend autour d’un lac pour une belle séance de tourne de rond, la fameuse parcelle 102 que nous trouvons après quelques allers-retours, tout le monde a bien jardiné dans le secteur.
Notre magicien Lolo nous oriente au mètre près, nous n’avons qu’à suivre sa trace car même de nuit il reste très rapide le bougre Emoji . Deuxième ravito : on profite de l’ambiance qui est vraiment spéciale de nuit, enfin surtout du vin chaud mais mince, les enfants sont avec nous, donc ce sera pour une autre fois ! 
Nous voilà repartis pour le final, nous retrouvons nos copains qui bricolent et qui ne nous suivent pas ! Nous longeons la voie ferrée, l’arrivée est proche, une dernière descente et on y est. On est contents d’arriver car la fraîcheur se fait sentir ;  la soupe à l’oignon  parfume la salle des fêtes et là les enfants retrouvent le sourire. 
Nos copains “perdus de vue” arriveront trente minutes après mais bon avec le sourire d’avoir fini.
 Merci à tous pour cette belle virée nocturne, on prend rdv pour l’année prochaine avec déguisement, sono et guirlandes Emoji . 
Merci aux maillons pour l’accueil et l’organisation au top.